Olivier Houdé : élu à l'Académie des sciences morales et politiques


Olivier Houdé succède sur le fauteuil 4 de la section Philosophie au cancérologue Lucien Israël, décédé le 9 juin 2017.




Avec ce fauteuil d’académicien, il devient le tout premier universitaire psychologue français, dans l’histoire, à entrer sous la Coupole du 23 Quai de Conti à Paris ! Quelques académiciens célèbres l’ont précédé dans cette compagnie : Tocqueville, Michelet, Bergson, … Aujourd’hui, il siègera aux côtés du Prix Nobel d’économie Jean Tirole et de beaucoup d’autres personnalités de haute stature tel Xavier Darcos, Chancelier de l’Institut de France. Il succède au cancérologue Lucien Israël sur le fauteuil 4 de la section Philosophie.



L’Institut de France, ainsi que l’Académie française, l’Académie des inscriptions et belles-lettres, l’Académie des sciences, l’Académie des beaux-arts et l’Académie des sciences morales et politiques qui le composent, ont pour mission de contribuer à titre non lucratif au perfectionnement et au rayonnement des lettres, des sciences et des arts. Les sciences morales et politiques recouvrent le champ de ce qu’on appelle aujourd’hui les sciences humaines. L’Académie est, à ce titre, la plus ancienne institution consacrée entièrement à ces sciences de l’homme. Tout au long du XIXe et du XXe siècles, l’Académie a favorisé et accompagné le développement des sciences humaines, en intégrant peu à peu en son sein les disciplines nouvelles qui apparaissaient: géographie, sociologie, psychologie.

Au-delà du succès personnel pour un professeur et ancien étudiant de l’Institut de Psychologie Paris Descartes, cette élection marque une date importante de l’histoire de la psychologie française.




3 vues