« Quatre à cinq ans sont nécessaires pour devenir un lecteur expert »

Entretien avec Grégoire Borst pour le journal Ouest-France. Propos recueillis par Anne-Flore HERVÉ.


Un enfant de 4 ans issu d’un milieu favorisé possède déjà 1 000 à 1 200 mots contre 500 à 600 pour un enfant du même âge issu d’un milieu défavorisé. Lire des histoires aux tout-petits permet d’acquérir du vocabulaire avant l’école, explique Grégoire Borst, directeur du laboratoire de psychologie du développement et de l’éducation de l’enfant au CNRS.




63 vues