Laboratoire de Psychologie

du Développement et

de l'Éducation de l'Enfant

Le laboratoire

1/2

Le LaPsyDÉ (UMR CNRS 8240)

Au croisement de la psychologie de l'enfant, de la pédagogie et de l’imagerie cérébrale, en collaboration avec un large réseau d’écoles (depuis la maternelle), le laboratoire d’Olivier Houdé – connu pour sa théorie de l’inhibition cognitive dans le raisonnement – explore les mécanismes du développement et de l’apprentissage. Dans le cerveau de chaque enfant, adolescent  ou adulte, des heuristiques très rapides et intuitives ou biais cognitifs (système 1, D. Kahneman) et des algorithmes logiques (système 2, J. Piaget) peuvent entrer en compétition à tout moment. C’est ce qu’on appelle des « conflits cognitifs ». Pour les dépasser, l’adaptation de l’ensemble du cerveau, c’est-à-dire l’intelligence ou la flexibilité, dépend de la capacité de contrôle exécutif du cortex préfrontal (système 3) – en lien avec les émotions et les sentiments – à inhiber le système 1 et à activer le système 2, au cas par cas, selon le contexte. Des entraînements au laboratoire ou à l’école peuvent y aider. C’est utile tant pour les enfants que pour les adultes car ces derniers restent encore de mauvais raisonneurs dans beaucoup de situations où leur système 1 domine, souvent inconsciemment.

1/2

Un laboratoire en Sorbonne

Situé dans en Sorbonnes dans les locaux historiques du premier laboratoire de psychologie expérimental créé en France par Alfred Binet en 1896, le LaPsyDÉ regroupe des chercheurs en psychologie du développement, en neurosciences cognitives ainsi que des spécialites du monde de l'éducation. Dépuis 2012, le site de la sorbonne bénéficie d'une plateforme EEG haute densité pour ses études de neuroimagerie chez l'enfant et l'adulte.

1/2

La plateforme de Cycéron

Cyceron est une plate-forme d’imagerie située à CAEN, au sein de laquelle sont menées depuis 1985 des recherches dans le domaine des neurosciences. Groupement d’Intérêt Public (GIP) placé sous la tutelle du Ministère de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur, Cyceron a comme membres les grands organismes nationaux de recherche (CEA, CNRS, Inserm), l’Université de Caen Normandie, le Centre Hospitalier et Universitaire de Caen, le Centre de lutte Contre le Cancer François Baclesse, le Grand Accélérateur National d’Ions Lourds (GANIL) ainsi que la Région Basse-Normandie.
Cyceron héberge dans ses 6 000 m2 de bâtiments un ensemble unique de laboratoires et d’instruments : des laboratoires de biologie moléculaire et cellulaire, deux caméras à positons de type TEP-CT, deux appareils d’imagerie par résonance magnétique (3 et 7 Teslas) et un appareil de cartographie électro-encéphalographique. Le fonctionnement et le développement de cette plate-forme reconnue au plan national sont assurés par une équipe d’ingénieurs et techniciens, mutualisés au sein de services communs (pour en savoir plus : http://www.cyceron.fr). Depuis maintenant plus de 10 ans, le LaPsyDÉ utilise l’IRM 3 Teslas pour ses travaux de recheches sur le développement cognitif et cérébrale de l’enfant.

La plateforme de Ste Anne

La plateforme de recherche, spécialisée en Imagerie du système nerveux chez l’homme, est située au cœur de l’hôpital Sainte-Anne et rattachée à l’Université Paris Descartes. Ce centre fait parti du réseau de France Life Imaging noeud Paris centre. La plateforme de recherche, ouverte à la communauté scientifique, est dédiée aux neurosciences cliniques et cognitives, avec un équipement de haute qualité permettant une exploration complète du système nerveux central (IRM fonctionnelle, anatomique, diffusion, perfusion, flux, spectroscopie du proton). Le Centre d'Imagerie de recherche et d'Enseignement en Neurosciences (CIREN) met à disposition son expertise et les ressources matérielles de la plateforme aux équipes de recherche internes et externes à Sainte-Anne. Ils proposent leur aide depuis la conception de l’étude, à sa valorisation, en passant par la réalisation du protocole expérimental et l’analyse des données.