ANR FakeAD

Grégoire Borst obtient un financement ANR sur 4 ans. Ce projet portera sur la détection de fausses informations de l'adolescence à l'age adulte et la compréhension des processus psychologiques impliqués à l'évaluation d'une intervention pédagogique en classe. Ce projet commencera en 2022.


Résumé


La diffusion des fausses informations sur les réseaux sociaux est une menace majeure pour la société humaine et la démocratie. La capacité à raisonner logiquement semble être critique pour identifier les fausses informations y compris quand celles-ci sont en accord avec nos croyances. Le fact-checking est la méthode la plus utilisée pour aider à identifier les fausses informations mais son efficacité fait débat. La capacité à identifier des fausses informations a été essentiellement étudiée dans le domaine politique dans un seul système électoral et médiatique et il n’existe aucune étude sur le développement de cette capacité à l’adolescence quand nous commençons être massivement exposés aux informations sur les réseaux sociaux. Le projet FakeAd a pour objectif de déterminer (a) les aptitudes cognitives impliquées dans la capacité à identifier des fausses informations dans différents systèmes politiques et médiatiques (partenariat Ipsos), (b) le développement de cette capacité pendant l’adolescence et l’effet du contexte social sur ce développement et (c) l’effet d’une intervention sur l’amélioration de cette capacité chez les adolescents (partenariat Nathan).







19 vues

Posts similaires

Voir tout