ANR Ad-ECO

Mathieu Cassotti & Émilie Salvia obtiennent un financement ANR sur 3 ans. Ce projet portera sur les procédures d'induction émotionnelle pouvant stimuler la volonté des adolescent·e·s de s'engager dans des pratiques plus écoresponsables. Ce projet commencera en 2022.


Résumé


De nombreuses études ont examiné comment les émotions pouvaient influencer la volonté des adultes à adopter des comportements pro-environnementaux, mais étonnamment, il existe à ce jour peu d’études qui ont chercher à savoir si ces effets changent avec l'âge au cours de l'adolescence. Ce manque de connaissances est surprenant étant donné que les effets négatifs des activités humaines sur l'environnement sont de plus en plus visibles et demandent des actions concrètes. En outre, des recherches récentes montrent que l'adolescence est une période développementale spécifique au cours de laquelle la réactivité émotionnelle semble être particulièrement importante. Cette dernière pourrait être un facteur fondamentale pour expliquer le développement des comportements pro-sociaux à cet âge. Par conséquent, l'objectif du projet Ad-Eco sera de déterminer dans quelle mesure des procédures d'induction émotionnelle positive (eg, joie, fierté) ou négative (eg, tristesse, culpabilité) peuvent stimuler la volonté des adolescents de s'engager dans des pratiques plus écoresponsables. De façon critique, le projet dépassera le simple recueil de leurs intentions d'agir en examinant leur décision de participer à des ateliers de conception mis en place à l'école et visant à explorer des solutions originales pour résoudre des problèmes écologiques.







21 vues

Posts similaires

Voir tout