ANR NUMWORD

Elise Klein obtient un financement ANR sur 3 ans. Ce projet portera les corrélats neurocognitifs de l'influence de la syntaxe des mots-nombres sur le traitement de la magnitude. Ce projet commencera en 2023.


Résumé


Les irrégularités linguistiques des systèmes de dénomination des nombres, telles que l’inversion des noms de nombres (par exemple, le mot allemand pour 32 se traduit par "deux et trente"), affectent le traitement des chiffres arabes. Cependant, à ce jour, les études se sont principalement concentrées sur les effets de l'inversion sur la performance dans le traitement des nombres. Les effets neurocognitifs du traitement syntaxique des nombres dans des systèmes de mots numériques non inversés mais toujours non transparents tels que le français n'ont pas encore été explorés dans une même mesure, bien que le système de mots numériques français puisse être particulièrement adapté à l'étude des corrélats neuraux du traitement syntaxique des noms de nombres.

Dans ce projet, nous étudions le développement de l'effet de compatibilité unité-dizaine (UDCE) dans la comparaison de la magnitude des nombres chez les adultes et les enfants en utilisant une combinaison de données comportementales et de neuro-imagerie (IRMf), parce que l'UDCE est connu pour être sensible aux irrégularités linguistiques. Cela nous permettra de mettre en perspective les corrélats neuro-cognitifs du traitement syntaxique des noms de nombres et leurs trajectoires développementales. Ainsi, le projet proposé contribuera à la connaissance du traitement de la syntaxe des noms de nombres dans le cerveau en développement et ouvrira la voie à de meilleurs concepts de remédiation ou de formation.







6 vues

Posts similaires

Voir tout